Chauffage au fuel

Quand nous n’avons pas d’accès à l’installation de gaz, ou quand nous ne voulons pas utiliser les combustibles solides, alors une des solutions pour chauffer la maison est l’utilisation des chaudières à combustibles liquide (fuel). Elles coopèrent avec les chauffe-eau et avec les réservoirs de fuel (le chauffe-eau peut être intégré avec la chaudière dans le même boitier). Sur le marché on trouve beaucoup de types de ces chaudières par exemple : les chaudières à une ou double fonction, les chaudières à chambre de combustion ouverte, à chambre de combustion fermée (ces chaudières sont plus sécuritaires pour les utilisateurs) ou à chambre de combustion demi-fermée. Les nouvelles chaudières, ce sont les chaudières à condensation à chambre de combustion fermée. De plus elles utilisent la chaleur qui est produit pendant la liquéfaction de la vapeur d’eau dans les fumées. Elles garantissent la récupération de l’énergie de 6%. Le prix des chaudières au fuel est élevé, il est même de 25000 zloty (selon l’efficacité de la chaudière, la technologie utilisée). A cause du fait que la chaudière au fuel doit être placée dans la pièce séparée, bien ventilée et suffisamment protégée, conformément aux règlements concernant les incendies, il faut préparer les pièces séparée, destinées à la chaudière et au magasin de fuel (ce qui augmente aussi le coût de l’installation). Sa surface minimale est de 9 mètres carrés, et son hauteur minimale est de 2,2 mètres.

Chauffage au fuel

On peut placer les réservoirs de fuel en dehors de la maison aussi, comme les réservoirs terrestres ou souterrains. Dans chaque cas il faut répondre aux exigences de la sécurité concernant les incendies.

Si ce sont les réservoirs à double paroi, ils doivent être placés dans le baignoire en verre étanche empêchant le débordement du fuel. Dans ce cas là, la distance de réservoir du mur du bâtiment doit être égale à 20 mètres environ (10 mètres, si le réservoir est séparé du bâtiment par le mur coupe-feu). Dans le cas de réservoir souterrain – 3 mètres (réservoir est isolé du sol, et il couvert par la couche de la terre de 0,5 mètre). En plus, les réservoir placés en dehors doivent être équipés du système de chauffage de l’huile dans le réservoir et dans les fils de transport, car dans les conditions de -10 °C, il y a la paraffine qui expire de l’huile et qui obstrue les fils.

La taille des réservoir doit être si bien adapté, que le ravitaillement de l’huile se passe seulement un ou deux fois par an (les facteurs économiques et pratiques).

Pour bien maintenir l’efficacité de la chaudière au fuel, il faut le soumettre à l’entretien régulier (il faut le nettoyer de condensat qui se produise pendant le processus de la combustion, de suie, de la poussière, qui peuvent bloquer le bruleur), il réguler le bruleur après chaque échange du fuel chaque année, et remplacer la buse de carburant une fois par an. Toutes ces activités de maintenance augmentent le coût d’exploitation d’installation au fuel, mais elles sont indispensables pour que ce système fonctionne correctement et efficacement. L’abandon de ces activités peut résulter en diminution de l’efficacité de la chaudière même de 10%. Le contrôle de tout les appareils de sécurité est aussi important (les capteurs des fumées, les capteurs d’échappement incontrôlé de fuel, les capteurs thermiques).

Si on installe la chaudière avec un régulateur électronique avancé, son travail est presque sans entretien et automatique, et de plus le plus efficace.

Par rapport au prix élevé et instable de fuel combustible, ce type de chauffage de la maison est cher, l’installation de chauffage est aussi chère (beaucoup plus chère que l’installation de chauffage au gaz). Mais il est pratique et assez écologique (quand même ici, les avis ne sont pas les mêmes).